À quoi sert la sophrologie ?

Ayant pour maître mot la détente et la respiration, la sophrologie est une science qui demeure encore obscure pour beaucoup d’entre nous. Il s’agit d’une méthode psychocorporelle douce qui se base essentiellement sur les techniques de relaxation, pouvant être statique ou dynamique, mais facile à réaliser. Cette discipline accompagne hommes et femmes au quotidien autant pour les événements et les challenges qu’ils doivent affronter que pour les petits maux.

La sophrologie pour gérer les émotions et le stress

Contrairement aux massages qui sont une technique de relaxation passive, il s’agit d’une méthode active. La sophrologie se réalise allongée, debout ou assis(e) pour une relaxation totale du corps et de l’esprit. Des exercices de respiration, de méditation, de visualisation et de relaxation peuvent composer une séance. Les personnes stressées, timides, émotives et hypersensibles peuvent profiter de séances individuelles afin de mieux gérer leur corps, leurs émotions et leur mental.

Les exercices, donnés par les professionnels, peuvent être statiques ou à réaliser en mouvement. Ils sont faciles à réaliser n’importe où, car ils sont discrets : dans la rue, dans les transports en commun, au bureau, dans des coulisses, à la maison, etc. Non seulement on profite d’une meilleure concentration, mais aussi d’une excellente capacité de mémorisation. Il en existe de nombreux types comme c’est le cas par exemple de la relaxation dynamique Caycedo évoquée en détail dans cet excellent article.

En retour, les patients gagnent en estime de soi et ont davantage confiance en eux. Ils font face aux angoisses sans que cela ne les affaiblisse pour autant. Ils savent gérer leurs émotions et évitent le burn-out ou le surmenage.

Avant certains événements du quotidien, il est possible de se faire accompagner lors de séances de sophrologie : entretien d’embauche, prise de parole en public, examens, etc. Il y a de nombreux événements que nous pouvons redouter au cours de notre vie et que l’on doit cependant aborder. C’est dans ce genre de situations que la sophrologie joue pleinement son rôle et nous permet de les aborder avec un maximum de sérénité. Les personnes qui pratiquent cette méthode de relaxation peuvent se créer un refuge mental apaisant qui leur permet d’affronter toutes les situations qui peuvent être qualifiées d’anxiogènes et qui provoqueront généralement chez les autres un « coup de stress » ou voire de la panique.

La sophrologie pour gérer la douleur

C’est une alliée douce, mais efficace pour affronter les évolutions au niveau du mental et du corps. Que ce soit des pathologies lourdes ou bien les petits maux du quotidien, la sophrologie est aussi une alternative aux pilules ou comprimés du type calmants et permet de prendre soin de soi, de mieux accepter les faits et de s’adapter. Elle peut parfaitement compléter des traitements médicaux pour la gestion de la douleur. Elle peut être très efficace, même pour l’acceptation des maladies par le patient. Cela permettra aussi de créer plus facilement une synergie car n’importe quel traitement donné par le corps médical sera d’autant plus efficace que le patient a un bon mental en appui.

Certaines personnes qui subissent des modifications corporelles, qui perdent l’usage de leurs membres, ou qui perdent leurs cheveux (suite à un traitement par exemple) ont recours à la sophrologie afin de garder une bonne image de soi.

Enfin, il y a les petits maux et fatigues du quotidien auxquels nous n’avons pas toujours de solutions :

  • maux de tête récurrents,
  • douleurs prémenstruelles,
  • maux de ventre chroniques, etc.

Ils peuvent être soulagés par des exercices de sophrologies adaptées.

Durant la grossesse par exemple, aussi bien pendant qu’après l’accouchement, il faut avoir conscience que la douleur peut être particulièrement intense pour une jeune maman. Ainsi, nombreuses sont les futures mamans qui ont recours à la sophrologie afin d’apprendre à mieux gérer leur douleur et à se concentrer sur la mise au monde de leur enfant. Les angoisses qui précèdent l’accouchement, les troubles du sommeil et la sensation de lourdeur sont également mieux appréhendées par une jeune mère qui pratique des exercices adaptés.

Dernière information sympathique, il n’y a pas d’âge pour pratiquer des exercices de sophrologie. Il est même conseillé d’initier les enfants à cette pratique pour qu’ils grandissent dans les meilleures conditions psychocorporelles. La sophrologie peut apaiser l’hyperactivité des petits, leur apprendre à gérer leur colère ou leur permettre un meilleur sommeil.

Tu peux Also Like

Marc

A propos de l'auteur: Marc

Je suis l'un des contributeur du journal l'Europe & Us. J'espère que vous apprécierez mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *